3 décembre 2022

Les fréquences électromagnétiques

4 min read

La dissimulation de l’OMS qui nous coûtera la vie sur Terre

Es-tu prêt à dire au revoir?

Le projet international sur les champs électromagnétiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est un pion de l’industrie qui nuit à la santé publique, dénonce Olga Sheean, une Irlandaise qui a travaillé à l’OMS et qui a développé une tumeur cérébrale liée à l’exposition au rayonnement micro-ondes des technologies de communication sans fil.

Déjà en 1973 il y a 46 ans lOMS connaissait la vérité: que le rayonnement à micro-ondes provoque de multiples problèmes de santé. L’OMS a publié un document qui a abouti à un symposium tenu à Varsovie du 15 au 18 octobre 1973, avec la participation de 60 chercheurs spécialisés dans les effets biologiques des micro-ondes sur le vivant. Voir : Biologic Effectsand Health Hazards of Microwave Radiation(https://emfoff.com/symposium-fr).

Notre monde est sur le point de changer radicalement. Quand tu comprendras ce qui se passe et comment tu y contribues, j’espère que tu agiras en conséquence.

Les faits sur le rayonnement sans-fil ont été très habilement minimisés et dissimulés, ce qui fait croire à nombre de gens que ce n’est pas un problème.

Ce n’est que lorsque nous connaissons la vérité que nous pouvons prendre des décisions éclairées et faire des choix conscients.

Aucune industrie ne peut survivre sans notre soutien. Nos choix déterminent donc l’évolu- tion des choses. Si nous ne prenons pas la responsabilité de nos choix, tout en attendant que les gouvernements gèrent les choses, nous leur cédons un immense pouvoir.

Après tout, si nous continuons à faire des choix qui nuisent à notre santé et à notre planète, comment s’attendre à ce que les gouvernements règlent ces problèmes?

Et si nous continuons à soutenir les industries nuisibles, pourquoi diable cesseraient-elles de nous fournir les produits ou les services pour lesquels nous les payons?

La vérité est que nous sommes le problème, quoique également la solution.

Après avoir dit OUI aux appareils intelligents pour des raisons de confort et de facilité, ne nous étonnons pas que la technologie s’empare de nous, au détriment de notre humanité. A nous de choisir, qui décide,

le peuple ou les banquiers de l’ombre, organisés pour nous surveiller et nous asservir bref nous soumettre ?

Si nous voulons rester maîtres de nos choix, nous devons changer radicalement. Mais nous devons également défier les promoteurs de technologies nuisibles qui cachent délibérément la vérité sur leurs conséquences et qui violent nos droits humains.1

En tête de liste se trouve l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’organisme des Nations Unies chargé d’assurer la protection de la santé mondiale et de conseiller les gouvernements en la matière.

Ayant personnellement travaillé pour l’OMS et d’autres organisations des Nations Unies, je suis consciente de la politique en jeu et de la corruption qui peut saper de maintes causes louables défendues par l’ONU.

Mais l’OMS a sérieusement outrepassé ses limites en ce qui concerne le rayonnement du sans-fil, avec une dissimulation qui nous coûtera la vie sur Terre.

Ce rayonnement de micro-ondes provient du Wi-Fi, des téléphones mobiles ou sans fil, des antennes, des compteurs intelligents et d’autres appareils sans fil. Depuis plus de 50 ans, il a été prouvé scientifiquement qu’il est nuisible à toute forme de vie et on a même démontré qu’il est cancérogène.

La plupart des gens ne ressentent pas ce rayonnement et ne voient aucun problème à utili- ser leurs appareils sans fil; tout comme ils ne voient pas les conséquences de porter sur eux un émetteur générateur de données, d’être localisé à leur insu et de perdre le contrôle de leurs données privées.

Si tu n’es pas conscient des dangers qu’encoure ta santé et si l’exposition à ces rayonne- ments ne cesse d’augmenter, tu risques de tomber malade ou de devenir incapable de tra- vailler—et tu tiendras probablement les gouvernements responsables de t’avoir caché la vérité. Pour des raisons d’ordre économique, ils en nient les dangers et tu fais de même en étant accro à tes appareils sans fil. Mais j’espère que tu es plus malin que cela.

L’exposition au rayonnement sans fil m’a causé une tumeur au cerveau (au nerf trijumeau)

qui a complètement changé ma vie.

Des millions d’autres personnes sont également atteintes d’une maladie ou d’une intolérance au rayonnement du sans-fil. Tout comme moi, nombre d’entre-elles ont passé des an- nées à essayer de comprendre ce qui les rendait malades tout en dépensant des milliers de dollars.

Elles ont traversé un réel chemin de croix pavé de faux diagnostics, du douloureux mépris

du corps médical ou étant même considérées comme des cas psychiatriques avant de finale-

ment se rendre compte que leurs symptômes étaient dus au rayonnement du sansfil.

Nombre d’autres personnes tardent à établir ce lien, souffrant de nombreuses affections causées ou aggravées par le rayonnement du sans-fil : insomnie, anxiété, dépression, maux de tête, perte auditive, troubles du système nerveux, perte de mémoire, trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH), autisme, diabète, accidents vasculaires cérébraux.

Elles continuent à souffrir inutilement, droguées, licenciées et/ou déniées par leur gouverne-

ment… « grâce » à lOMS.